Témoignages Publié le

Rachid Ramza étudiant tunisien en stage à CESI

Rachid, étudiant à l’École Supérieure Privée d’Ingénierie et de Technologies de Tunis, effectue son stage de fin d’études au Laboratoire de Recherche LINEACT CESI du campus d’Arras.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Rachid HAMZA, j’ai 24 ans et je suis de nationalité tunisienne.
Actuellement en dernière année du cycle ingénieur spécialité « Wireless Intelligent Networks » à l’École Supérieure Privée d’Ingénierie et de Technologies (ESPRIT) de Tunis, j’effectue un stage de projet fin d’études au sein de LINEACT CESI Arras avec comme sujet : La gestion de l’incertitude dans une approche de la maintenance prédictive, en utilisant la théorie des fonctions de croyance.

Est-ce que tu peux expliquer en quelques mots ce que tu fais lors de ton stage ?

Durant la période de stage, je suis amené à passer par le programme de travail suivant :

– État de l’art sur les méthodes de maintenance prédictive (de diagnostic et de pronostic de défaillance), en se focalisant sur celles basées sur des méthodes et techniques de l’intelligence artificielle.
– État de l’art sur la théorie des fonctions de croyance et maitrise de ses outils principaux.
– Modélisation et gestion de l’incertitude dans le cadre de la maintenance prédictive.
– Étude expérimentale et application sur des jeux de données C-MAPSS 2008 .
– Critiques et discussion.

Durant la période de stage, je suis amené à passer par la production scientifique suivante :

– Rapport de mémoire rédigé en utilisant Latex.
– Un manuscrit à publier dans une conférence internationale avec comité de lecture ou dans une revue indexée avec facteur d’impact.
– Expérimentation validée sur des données réelles.

Comment as-tu connu CESI ?

J’ai connu CESI à travers un like d’un post sur LinkedIn.
Ce qui m’a le plus intéressé dans l’offre de stage est l’originalité et l’importance de la problématique.

Comment s’est passée ton arrivée en France ?

J’ai étudié dans un lycée français à Tunis, ce qui m’a permis d’arriver en France avec une très bonne maitrise de la langue française.

Ayant plusieurs amis un peu partout en France, mon arrivée dans le pays ne m’a pas posé de problème. Un ami à moi ma attendu à l’aéroport de Lille lors de mon arrivée en avril 2022.

Je m’attendais à trouver un temps humide, mais contre toute attente, le temps s’est avéré plutôt agréable. 

Selon toi, pourquoi faire un stage à l’étranger est intéressant ?

Faire un stage à l’étranger permet :

– d’élargir son cercle social, essayer de nouvelles expériences est toujours un plus pour soi.
– d’avoir l’opportunité unique d’inscrire dans le parcours professionnel une expérience internationale ainsi que de développer ses compétences linguistiques, tout en découvrant un secteur d’activité qui nous intéresse d’une manière différente.
– de sortir de sa zone de confort.
– de gagner en de maturité.

Est-ce que tu recommanderais CESI à d’autres personnes qui voudraient venir faire un stage de recherche en France ? pourquoi ?

Je recommande CESI aux autres étudiants. C’est un challenge personnel, il faut être capable de changer de vie, de sortir de sa zone de confort et de tenter de nouvelles expériences. Cette expérience permet de rencontrer des personnes intéressantes et de faire des connaissances inoubliables.

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant international qui veut venir poursuivre ses études ou faire un stage en France ?

Au début il est possible que la situation semble difficile notamment par le fait de sortir de sa zone de confort pour repartir de 0. Il ne faut pas brûler les étapes, chaque chose en son temps. Il est préférable de venir quelques jours à l’avance afin de pouvoir s’installer et de faire les démarches administratives nécessaires. Il ne faut surtout pas hésiter à faire le premier pas pour s’intégrer rapidement, cela permet d’éviter de tomber dans la solitude, et de partager de bons moments.

Retrouvez le témoignage de Rachid dans la vidéo suivante :